Bannière Marseille Créations Evènementielles

Pourquoi est-il difficile de trouver un DJ sérieux à moins de 500 euros ?

Vu la multitude croissante des DJ animateurs, j’ai pensé qu’il était important de clarifier le calcul de mon tarif afin de vous démontrer qu’il est difficile sinon quasi-impossible de travailler à long terme à un tarif inférieur à 500 euros.
Prenons pour exemple une animation à 100 km de distance du domicile qui sera facturée à 500 euros. Je vais me déplacer une fois pour venir faire une démo (je ne le fais plus au-delà de 50 km pour des raisons de frais), et éventuellement une seconde fois pour finir de préparer l’animation si cela n’a pas été établi lors du premier rendez-vous (si le client n’a pas signé lors du premier rendez-vous : cas le plus fréquent). Le troisième déplacement s’effectuera le jour J. On ne comptabilisera donc que deux déplacements – celui de la préparation de l'évènement et celui du jour J. Charges à verser au RSI (je suis auto-entrepreneur): 500 x 26,4 / 100 = 132 euros. Ce premier calcul est : 500 euros – 132 euros = 368 euros.

Pour un professionnel, un véhicule on y met du carburant et ça s’amortit !
Concernant le carburant, le calcul est vite établi. 1,28 (actuellement) x 4,8 litres pour 100 km (consommation moyenne de mon véhicule) / 100 = 0,061 euros x 2 (A/R) = 0.123 euros x 2 aller/retour = 0,246 euros x 100 = 24,58 euros pour les deux déplacements.
Je ne rentrerai pas dans les calculs d’amortissement assez fastidieux, mais pour moi il correspond à 0,03 euros du kilomètre.
Il y a également l’assurance qui rentre en jeu. On divise le montant de celle-ci par le nombre moyen de kilométrage annuel qui correspond environ à 12000 km. Pour moi, le montant est de 0,055 euros/km.
Pour la révision du véhicule et ce qui concerne le remplacement de certaines pièces pour usure (comme les freins et les pneus par exemple), sans rentrer dans les détails, le montant est de 0,005 euros du kilomètre.

Nous pouvons effectuer un second calcul concernant le véhicule (hors carburant). Le montant total par kilomètre est de 0,03 + 0,055 + 0,013 = 0.098 euros x 100 km = 9,80 euros.

Nous avons vu précédemment que charges déduites, il restait 368 euros dans la poche. Une fois les frais du véhicule déduits, il restera 368 euros – 24,58 euros – 9,80 = 333,62 euros.

Il y a d’autres facteurs à prendre en compte dans le calcul des frais, dont celui de l’amortissement du matériel (sono et lumières).
Il y a une différence entre du matériel neuf dernier cri, du moyen de gamme et celui acheté d’occasion sur le bon coin ou autre. Pour ma part j’ai de tout, et le montant de l’amortissement est de 6,25 euros par prestation.
Et en tant que professionnel j’ai choisi de prendre une assurance en responsabilité civile professionnelle, non obligatoire, mais fortement recommandée. C’est quoi ?
C’est une assurance liée aux accidents qui pourraient survenir à cause de mon matériel. Le montant par prestation s’élève à 0,94 euros.

Donc, au solde de 333,62 euros, on déduit encore 7,19 euros d’assurance et d’amortissement du matériel, ce qui fait un solde de 326,43 euros.

Si on prend en compte le nombre d’heures effectuées entre la préparation de votre évènement et l’animation le jour J, on peut aisément comptabiliser environ 16 heures (au moins…).
Votre animation va débuter en moyenne vers 19 h. Tout professionnel qui se respecte devrait être sur place environ 2 à 3 h avant le début de la prestation soit vers 16 h 30. Il mettra un peu plus d’1 h pour parcourir les 100 km (2 h en tout avec le retour) et avant de démarrer il aura chargé le matériel (30 mn). En moyenne les animations se terminent vers 4 h du matin. Comptez environ 1 h 30 pour tout ranger et charger, et correctement s’il vous plaît. Ensuite il faut rentrer et décharger le matériel (encore 30 mn si on n’est pas trop fatigué) !
Le total est de 16 h d’intervention + 3 heures pour deux rendez-vous + 2 heure 30 pour la préparation, ce qui fait donc 325 euros (on arrondi pour faire plus simple) / 21 h 30 = 15,12 euros par heure de prestation.
Pas mal vous allez dire !
Oui… Cependant je ne vous ai pas parlé du rôle d’un chef d’entreprise : tout le travail en aval. Tout d'abord les devis. Je réalise en moyenne 500 devis par an, soit 1 et demi devis par jour à 30 mn par devis en moyenne, on rajoute environ 4 h de travail. Il y a également les rendez-vous avec des clients potentiels (pour ceux qui ne sont pas trop loin) qui ne signeront pas le contrat (ce sont aussi des frais – carburant, amortissement et entretien du véhicule et, le temps passé chez le client), le papier et l’encre utilisé pour les contrats et autres… la liste peut être longue… On ne peut donc pas tout comptabiliser et le répercuter sur le tarif !
Sans parler du site web (oui, aujourd'hui c’est nécessaire pour ne pas dire primordial). On peut confier ça à un professionnel mais cela coûte encore plus cher donc, il vaut mieux le faire soi-même (on ne compte plus les heures, il y en a trop). Et encore faut-il en avoir les compétences !
Puis il faut prendre un nom de domaine : c’est mieux pour l’image d’un professionnel… Il y a également l’hébergement du site à prendre en compte et heureusement on trouve des tarifs abordables sur la toile. Pour moi, cela correspond à 1,04 euros/contrat (une cinquantaine d’euros/an).

Sachant qu’un DJ travaille surtout le samedi et qu’il y en a principalement quatre par mois, vous multipliez 325 euros par 4 soit 1300 euros (c’est raisonnable : c’est un peu plus que le smic…), mais parfois il y a une ou plusieurs dates qui sautent, suite à une annulation de dernière minute. Ces dates sont rarement récupérables, et souvent même, il y a des dates maudites : on n’arrive pas à signer un seul contrat.
Il y a aussi le fait que tous les contrats signés ne correspondent pas à cette somme. Pour diverses raisons il y en a à 400 et d’autres à 650.
La solution qui aide ?
Il y a des animations à faire en semaine… et ça ne court pas les rues !
Ce sont principalement des anniversaires, des animations dans des maisons de quartier, des karaokés dans des restaurants…
On ne peut pas facturer ces animations au même tarif que le samedi pour la simple et bonne raison que cela se déroule un jour de semaine. Le tarif peut aller de 100 euros pour une maison de quartier à 400 euros pour d’autres prestations.
Si on en fait deux ou trois en moyenne dans le mois (et ce n’est malheureusement pas tous les mois) à 200 euros, faites le calcul.

Vous voyez donc pourquoi il est difficile de trouver un DJ professionnel à moins de 500 euros pour un évènement se déroulant un samedi !

Je précise tout de même que j'estime être positionné sur des tarifs peu élevés par rapport à d'autres concurrents. Je fais en sorte qu'il me reste le minimum (c'est-à-dire le smic) pour pouvoir vivre de ma passion qui aujourd'hui est devenue mon métier.
Contact
(33) 6 26 13 24 44


philippe.orsoni[at]marseille-sortir.com


Siret : 378 079 354 00049
Suivez-nous
--- ---
Actualité / Articles